Trouvez la perfection en matière de photos et images d’actualité de Belle Femme.

Le corps des femmes constitue le terrain privilégié de la confrontation des féministes et de leurs adversaires. Dans la théorie féministe, pour celui qui est considéré comme paternaliste, les femmes ne seraient au fond que l’instrument de la reproduction, ou de la jouissance. Pour les féministes, les femmes ont dû revendiquer et obtenir, contre cette représentation, certains « droits » : le droit de se cultiver et de travailler en dehors de la maison, ou de disposer de leur salaire, la liberté de disposer de leur corps (droit au divorce, à la contraception, sans oublier la levée des restrictions concernant la recherche de paternité, en 1993). Elles ont également lutté pour que le viol soit systématiquement condamné.

cependant, l’aliénation des femmes se fait aussi de façon plus subtile, lorsqu’elles croient par exemple se reconnaître dans les activités de séduction, se définissant ainsi par et pour le regard de l’autre, et non comme sujet autonome. Plus généralement, s’agit-il, comme le croyaient certains romantiques allemands, de libérer le propre des femmes, afin qu’il nourrisse enfin la culture et la société dans son ensemble, influence et civilise le comportement des hommes ? (Différentialisme) Ou bien cette prétendue nature féminine n’est-elle que le sous-produit de la domination masculine ? C’est là la problématique essentielle que le féminisme contemporain se doit de résoudre, en pratique comme en théorie.

vhyj

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s